Saitek Combat Rudder  Pedals

 

Disponible depuis moins d'un an, le Saitek Combat Rudder  Pedals est arrivé pour test il y a une semaine pour remplacer le Saitek Pro Flight Rudder Pedals que j'utilise depuis quelques années. Loin d'être un produit totallement nouveau, ce palonnier est avant tout une évolution du PFRP, avec l'arrivée de matériaux plus haut de gamme et quelques corrections. Cependant, le prix a également été revu à la hausse.

Ce palonnier USB plug and play offre 3 axes, le contrôle en lacet ainsi que 2 freins différentiels contrôlés via l'inclinaison des pédales.

 

Le look est plutôt réussi (comme toujours chez ce fabricant) , l'encombrement reste modéré sans pour autant tomber dans le modèle réduit de palonnier. Le palonnier s'avère particulièrement stable grâce a des patins de caoutchouc et si cela ne suffis pas, il est fourni avec des bandes velcro autocollantes.

Si la majorité du palonnier est en plastique, les pédales sont en métal  profitant d'une belle finition.

 Les pédales offrent la particularité de voir leur angle réglable en fonction de la position du pilote. Sans être révolutionnaire, ce réglage sera le bienvenu pour adapter l'ensemble à un usage bureau ou cockpit.  Autre subtilité, le palonnier dispose d'un système de freinage du mouvement en Lacet. Par la rotation du gros bouton central, on freine plus ou moins la translation des pédales. Lorsque l'on pousse une pédale, on a la sensation que la dureté est augmenté, mais il s'agit bien d'un frein car la vitesse du retour au neutre est également affectée par ce réglage. Coté feeling ca ajoute une petite sensation hydraulique pas désagréable mais pour en profiter, il faudra mieux fixer le palonnier au sol, en particulier sur un sol lisse. Le même control existe sur le Pro Flight Rudder Pedals, mais sur mon exemplaire, il était totalement inefficace.

L'électronique  utilisé pour mesurer le mouvement en lacet est un potentiomètre. Le mouvement des pédales est lui linéaire : les pédales se déplaçant  dans 2 glissières. La course des pédales est d'environ 15 centimètres assurant une bonne sensation de control. La précision est correct, sans atteindre celle d'un Simped ou d'un Realsimulator.

Le débattement pour le control des freins différentiels  est assez faible, la pédale pivote seulement de quelques degrés. Dans le cadre d'un freinage hydraulique, on peut considérer le débattement comme réaliste cependant, la résistance à la pression est également trop faible (plus souple que sur le Pro Flight Rudder Pedals) , en tout cas pas assez progressive pour restituer une information facilement mesurable par l'utilisateur. Ces défauts sont cependant à relativiser vue l'importance de la fonctionnalité, on ne passe pas son vol à appuyer dessus..

Conclusion

En pratique, ce palonnier rempli parfaitement son rôle, confortable et facile à adapter a votre "poste de travail". On regrettera un léger manque de rigidité concernant le guidage des pédales, la souplesse des freins différentiel et la précision correcte mais sans plus.

Si on le compare a son prédécesseur, on peu parler d'un gain en confort et en fonctionnalités cependant, les améliorations ne justifient pas a elle seules un changement, le prix ayant sérieusement été revu a la hausse. Enfin, face au faible nombre de concurrents, ce palonnier  reste un choix judicieux, en particulier si vous êtes sensible a ses petits extras (pédales métal, réglables...).

Si vous recherchez purement le rapport qualité prix, les Pro Flight Rudder Pedals reste le bon choix, du moins tant qu'on en trouve encore.

A noter qu'une version Cessna de la même mécanique viens de sortir. La différence se situe essentiellement au niveau du look des pédales, ce dernières ne semblent cependant pas réglables en inclinaison.  


Bon vols a tous

Dimebug