Attention.... je suis, je suis... un insecte de la famille des vespidés, je suis un hyménoptère eusocial, je suis rayé de jaune et de noir sur l'abdomen, ma tête pouvant arborer une couleure rouge orangée. Je m'organise en colonies annuelles et je ne supporte pas les premiers frimas de l'hiver, mis à part les jeunes reines fécondées, qui au printemps recréent un nid dans les arbres, les cheminées, les murs en pierres sèches.... je suis la plus grosse des espèces de guêpes européennes, étant trois fois plus gros que ces dernières. On m'appelle le guichard, cul jaune dans l'Est de la France, beurgot dans le Sud Ouest, cabrian en Provence, lombarde en Bresse et même talène en Suisse. Mon nom  scientifique est le Vespa Crabro:
 
je suis, je suis...........................................................................................................................................................

Le Frelon bien entendu

Merci Julien...hem hem, reprenons donc le cours normal de notre vie aéronautique, tout aussi intéressante je trouve parfois que de découvrir notre faune au hasard de la présentation d'une nouvelle production. Celle-ci va prendre une nouvelle forme, puisque je vais vous présenter non pas un, mais deux avions. Dont un sortant du chemin normalement battu par la Mirage Factory.




Après la sortie de la version de base, la A, nous nous sommes penché cette fois sur l'évolution normale du Frelon, pardon du Hornet, qui au cours de l'année 1987 subit un chantier l'amenant au niveau block 23, pour une première livraison effective fin 1989.

Désigné F/A-18C le chasseur se transformait en avion multi rôle. Capable d'emporter sous ses ailes des missiles de nouvelle génération pour l'époque, tel l'AIM-120 AMRAAM, l'AGM-65 Maverick et le missile air/surface Harpoon (AGM-84).








L'armement interne est toujours limité au canon Vulcan de 20 mm M61A1 à six tubes, capable de tirer à une cadence de 6000 coups par minute. Logé idéalement dans l'axe de l'avion et en avant du pilote, les vibrations, la fumée et les gaz engendrés par le tir canon étaient finalement préjudiciables au bon fonctionnement du radar AN/APG-65. Une modification des cloisons dans le nez de l'avion ainsi qu'une chambre plus étanche pour le radar ont été étudiées et mis en oeuvre.
Ce dernier Doppler multi mode permet de nombreuses configurations, dont la cartographie du sol à longue portée, ainsi qu'un mode de recherche maritime supprimant l'écho des vagues et définissant le seuil de détection au dessus de celle-ci.





Une version Night Attack Hornet fût développée en 1988 pour apporter à cet avion une réelle capacité d'attaque nocturne. Il était alors équipé du pod Hugues AN/AAR-50 de navigation par imagerie thermique et du pod de désignation Loral AN/AAS-38 Nite Hawk, en complément des lunettes de vision nocturne ainsi que des écrans couleurs (non disponible avec vos jeux préférés).


Concernant le HUD, vous y retrouverez toutes les informations nécessaires, tant en mode A/A que A/G. L'écran d'armement vous fournira dans tous les mods le nombre et le positionnement des armes disponibles. Du grand art, oui il faut le dire !!!




Côté moteurs, rien de bien nouveau au vu de la version A, puisqu'il est aussi équipé des General Electric YJ-101, redésignés F-404 par la Navy. Pour rappel ces moteurs possèdent à peu près la même poussée que les J79 du F-4, mais gros avantages, sont deux fois moins lourds, plus courts de 30%, quatre fois plus fiables et ne fument pas comme des cheminées brulant du pneu.
Il faut attendre 1991 et le Block 36 afin de voir l'avion doté des nouveaux moteurs, les F404-GE-402 EPE (Enhanced Performance Engine).



Je ne vais tout de même pas bouder mon plaisir de vous avoir fait attendre jusque là, certain bavant déjà bien assez avec ces premiers screens de la bête (je l'éspère...!), afin de vous montrer de suite l'oiseau rare de la Mirage Factory...

                                 

Hein, on le voit mal ? bah oui mais ça laisse encore le temps à votre humble serviteur, de vous en parler encore, donc....ce que la Mirage Factory n'avait jamais fait jusque là, non pas mettre un, mais deux pilotes sur le même Martin Baker... et bien non elle ne l'a pas fait, puisqu'elle a mis les pilotes en tandem et dans un F/A-18 du modèle D.
Hééééééééé oui pour la première fois nous vous offrons un biplace. Cette version est en tout point identique à la C, mais principalement utilisé par le Corps des Marines, comme présenté ci-dessous :


                                

Une version Night Attack est aussi disponible pour ce modèle D, à partir de 1988 avec l'emport possible des pods AN/AAS-38 et AV/AVQ-28. Les 31 premiers exemplaires n'avaient pas cette possibilité. Le poste arrière est dédié au système d'armes (contrairement à la version B qui comptait deux postes de pilotage). Les versions monoplaces sont principalement employées pour les missions diurnes et le biplace pour celles de nuit.



Encore une très belle réalisation concoctée par Bpao, bien entendu aidé par toutes les bonnes volontés de la Mirage Factory (liste disponible dans le readme), d'autres skins seront livrées avec la bête, dont j'espère bien vous ne cesserez d'apprécier toutes les qualités lors de sa sortie.

Bons vols à tous and check your six...



Manetsim pour