VAC – Le test C6

Voice Activated Commands

http://www.dwvac.com/

 

Introduction

Jusque maintenant, les logiciels de reconnaissance vocale m’ont toujours rebuté de par soit leur interface aux possibilités limitées, soit le moteur de reconnaissance vocale trop sommaire, soit des conséquences négatives en terme de FPS, soit une totale inefficacité...

C’est donc avec beaucoup d’apriori que j’ai installé VAC il y a plusieurs semaines.

 

Tout à débuté par la visualisation de cette vidéo et la lecture de quelques commentaire d’utilisateurs US sur BS

http://www.youtube.com/watch?v=Pmloru1Zues

 

J’ai donc ensuite téléchargé la dernière version 2.1.9 pré-release.

http://www.dwvac.com/download.htm

 

Présentation

VAC est un logiciel de reconnaissance vocale qui suite à la prononciation d’un mot ou d’une phrase permet de déclencher une action sous votre simulateur de vol préféré.
VAC est compatible avec tout simulateur de vol.
VAC utilise en partie le moteur de reconnaissance vocale SPEECH de Microsoft inclus avec VISTA ou téléchargeable pour XP
VAC est donc très performant en français et anglais avec un OS français ;)

 


Interface de programmation

 

Le VAC BUILDER

 

L’interface de programmation est composé de plusieurs zones.

Action description

La première zone ACTION DESCRIPTION liste toutes les actions que vous avez créées.
Chaque action peut être classée dans une catégorie (que vous aurez créée au préalable)

ex : mon action ‘Tower/request landing’ est associée à la catégorie radio/tower

 

Son de confirmation

Pour chaque action, vous pouvez assigner un son de confirmation ou une phrase vocale de confirmation de l’action.

Cette phrase vocale il suffit de la taper en toute lettre ! J (un mode existe pour la prononcer mais elle sera retranscrite phonétiquement, je préfère moins)

Elle sera prononcée par votre Betty adorée ;)

 

Activation phrase

Pour chaque action vous définissez une ACTIVATION PHRASE qui prononcée vocalement entrainera l’exécution de l’action donnée

Ex : j’ai paramétré Tour de contrôle demande autorisation d’atterrissage pour contacter la tour de contrôle
Encore une fois, Cette phrase vocale il suffit de la taper en toute lettre ! 
J
(un mode existe aussi pour la prononcer mais elle sera retranscrite phonétiquement, je préfère moins)

Et en plus vous pouvez créer plusieurs phrases pour la même action ! cela vous permet de varier vos phrase dans un but juste immersif !
Ex : Activer laser et désactiver laser entraineront la même commande (touche) car il y a une seule touche ON/OFF sous Blackshark

Arrivé à ce stade, nous avons créé :

-          une action

-          un son ou phrase de confirmation de l’action

-          une phrase qui prononcé vocalement déclenchera l’action

 

il nous reste maintenant à définir la combinaison de touche qui doit être exécutée suite à notre action vocale Tour de contrôle demande autorisation d’atterrissage

 

Command list

Cela se passe dans la partie droite appelée COMMAND LIST
A une action on peut associer un nombre infinie de commandes !
chaque commande est constituée de l’appui sur 3 touches (en même temps) au maximum
pour notre action, il faut faire
*

F6

F6

Je programme donc 3 commandes
Commande 1 : *
Commande 2 : F6

Commande 3 : F6

Et ces 3 commandes sont associées à mon action vocale Tour de contrôle demande autorisation d’atterrissage nommée ‘Tower/request landing

 

Le cas est ici simple, mais on peut très bien avoir ce genre de chose

Commande 1 : CTRL+SHIFT+E
Commande 2 : SHIFT+bouton droit souris

Commande 3 : SHIFT+CTRL+ROULETTE SOURIS

 

Voilà c’est fini pour la programmation de cette action!

Dès que je prononcerai Tour de contrôle demande autorisation d’atterrissage sous BS, VAC va générér * F6 F6 tout comme je le ferai avec le clavier sous le simulateur !

 

Command attribute

On peut aussi dans la zone COMMAND ATTRIBUTES associé à chaque commandes un mode bouton bascule ainsi que des temps d’attente, de pause ou une répétition donnée.

 

Profile activation keys

La dernière zone PROFILE ACTIVATION KEYS permet de paramétrer 2 touches.
1) Quand on reste appuyé sur cette touche, VAC n’écoute pas ce que vous dites

2) Quand on reste appuyé sur cette touche, VAC écoute ce que vous dites

J’utilise le mode 2 , j’ai programmé la touche ARRET DEFILEMENT
quand j’appuie sur ARRET DEFILEMENT
- j’active VAC qui écoute mon ordre vocal
- la même touche étant programmé sous Teamspeak pour activer le CHUCHOTEMENT vers un canal poubelle afin de muter temporairement TEAMSPEAK afin que mes ailiers humains n’entendent pas la commande que j’envoi à VAC

 

Fenêtre de test

Une fenêtre de test vous permet de tester vos actions vocales, vous évitant ainsi d’aller sous votre simulateur

 

 


Test sous BlackShark

 

On lance le VAC system il  apparait un petit icône dans la liste des icones à droite avec un menu contextuel.

- On charge le profile
- on met VAC on
un petit ‘O’ vert apparait sur l’icône
.

Les mots ou les phrases sont parfaitement reconnues, quoi dire d’autre !!!

Le moteur de reconnaissance vocale et le traitement sont très aiguisé ainsi si vous paramétrez :
Tour de contrôle demande autorisation d’atterrissage
Vous pourrez le dire lentement, normalement ou très vite !
Ainsi si on le prononce très vite, ce qui peut s’apparenter pour l’oreille humaine à :
Tourcontrôl demand Torisation Terrissage
Le moteur de VAC reconnait parfaitement la phrase !
Le fait qu’il se repose sur SPEECH implémenté dans l’OS n’y est sans doute pas étranger.

Enfin c’est un pur plaisir de prononcer MASTER ARM ON et d’entendre BETTY nous répondre MASTER ARM has been enabled (car j’ai paramétré une phrase de confirmation en anglais)

 

Le premier but de VAC sur BS est SURTOUT de paramétrer les très nombreuses communications vocales avec la tour de contrôle, les ailiers et le service au sol.
Quel plaisir de répondre vocalement à un ailier AI qui vous dit qu’il a détecté des sams par :

Un, engagez cibles anti-aériennes
de s’entendre répondre ‘Roger that’ pour ensuite annuler vocalement mon précédent ordre par un
Un, attend

Dans le même esprit, les communications avec la tour de contrôle prennent alors une autre dimension

 

Maintenant j’ai aussi paramétré diverses commandes qui ne trouvent plus leur place sur le HOTAS ou qui sont utilisés rarement.
en exemple j’ai paramétré tout le système de datalink
pour envoyer un DATALINK à un ailier je dis
Type SAM

ailier un

envoi
et quand je reçois un DATALINK annoncé par l’EKRAN, je dis
enregistre ou efface

 

les possibilités sont juste limitées par votre imagination ;)

VAC ne remplace par le HOTAS, il en est le complément pour toutes les commandes qui n’auraient pas trouvées place ou qui ne peuvent pas prendre des places sur le HOTAS comme les communications vocales très nombreuses.

 

 

Conclusion

 

REALISM or NOT realism ?
en tout état de cause, aucune pilote n’appuie sur les touches d’un clavier de PC et ne voit le monde extérieur à travers une fenêtre 2D de 22 pouces ou plus ;)

La reconnaissance vocale est déjà utilisée à titre de prototype dans des programmes de recherche militaires à plusieurs millions de dollars pour alléger la charge manuelle des pilotes, elle est déjà en fonction pour des tâches simples notamment sur des programmes canadiens de recherche sur le pilotage d’ hélicoptères

http://iar-ira.nrc-cnrc.gc.ca/flight/flight_1c_f.html

 

VAC est une grande avancée et n’a pas de concurrence de son niveau en termes d’interface, de possibilité et surtout de qualité de reconnaissance vocale.

Même si ce n’est pas une révolution, il approche la perfection dans son domaine et devient un incontournable de mon expérience de simmer.
Enfin est c’est très important, il ne consomme aucune ressource, vous ne verrez pas de différence au niveau des FPS sous BlaskShark

 

Enfin, pour avoir donné mon profil à un ami, sachez que les profils ne sont pas dépendants de la voix de la personne vu qu’on tape toutes les phrases J

Ce profil a tout de suite marché parfaitement chez lui alors que pourtant, il n’avait jamais utilisé VAC (ni SPEECH) jusqu’à présent

 

VAC c’est une plongée encore plus profonde dans l’immersion du pilotage du KA-50, nous libérant de contraintes dues à la simulation et que le pilote réel n’endure donc pas dans la vraie vie ou du moins qu’il endure d’une façon plus naturelle et beaucoup moins contraignante.

 

Alors, essayez ce petit bijou qu’est VAC, l’essayer c’est ne plus pouvoir s’en passer.

S’il vous intéresse, dans 30 jours, il faudra investir 18 petits dollars (15 euros) , tout travail mérite salaire et celui là est AMPLEMENT mérité !
This is not free software. You are hereby licensed to use this software for evaluation purposes without charge for a period of 30 days. If you use this software after the 30-day evaluation period, a registration fee is required. 
When payment is received you will be sent a registration key code to register installed version of your software. Unregistered use of software after the evaluation period is in violation of U.S. and international copyright laws
.

 

                                              

Skypat pour C6

 

Pensez RUSSE ! ;)