20mm: Un autre sujet qui intéresse la communauté est celui des add-ons et des mods extérieurs. Je comprends qu'il y aura un kit de développement pour accéder à ces add-ons, et que FO les approuvera et les distribuera. Est-ce que c'est à peu près cela, ou est-ce quelque peu plus compliqué?

Rick: Quand ce sera approprié, nous proposerons une série de kits afin de modifier le contenu existant et de créer de nouveaux contenus pour le programme. Les outils vérifieront l'intégrité du contenu créé avant de les exporter au format du jeu. Des vérifications d'intégrité supplémentaires peuvent optionnellement être effectués par XSI pour que les add-ons soient officiellement approuvés. Toutes les mesures requises seront prises pour s'assurer que les sessions multijoueurs avec des mods créés par des utilisateurs seront dénués de problèmes.

20mm: OK, à présent quelques questions plus difficiles. Tout d'abord, quelle est la date prévue pour la première sortie du module initial? J'ai cru comprendre que Fighter Ops entre tout juste dans sa phase pré-alpha?

Rick: Tu as raison, nous entrons en ce moment dans l'étape pré-alpha, dans une bonne configuration. A cette étape du développement et malheureusement à ce moment il n'y aucun moyen de donner une date approximative de sortie de Fighter Ops. C'est pourquoi nous avons un site web et un forum dédiés de telle manière que nos progrès puissent être suivis. Ce que je peux dire c'est qu'un bon produit final est ce qui importe le plus et est le plus primordial, si bien que notre énergie se concentre là-dessus. Cela étant dit, notre priorité numéro un est d'offrir un produit qui réalise ce qu'il promet. Nous accomplirons cette priorité d'abord.

20mm: Ensuite, quel type de PC sera requis pour faire fonctionner Fighter Ops? Je me rends compte que vous ne pouvez pas prédire précisément à ce stade ce qui sera nécessaire pour faire fonctionner les réglages optimaux, mais avez-vous l'intention d'optimiser le jeu pour les double-coeur ou les quadruple-coeur?

Rick: Fighter Ops utilise les ressources de calcul de différentes façons. La puissance de calcul du CPU et du GPU, la mémoire disque, la RAM et des connexions LAN rapides sont utilisées dès que possible. Toutes les configurations matérielles communes actuelles (comme les processeurs multicoeurs) et beaucoup de ressources moins communes sont effectivement présentes à notre esprit et seront utilisées quand nécessaires.

20mm: Je sais que vous avez dit que le premier module sera en DX9, tandis que les modules suivants seront en DX10. Que voyez-vous comme avantages à DX10?

Rick: Les bénéfices de DX10 sont de deux ordres. Tout d'abord, certaines des choses qui sont possibles sous DX9 peuvent être implémentées de manière plus élégante sous DX10. En outre il y a certains effets qui ne sont possibles qu'avec DX10. Du point de vue d'un utilisateur, beaucoup des avantages notables de DX10 ne peuvent être saisis dans des captures d'écran et ne peuvent être appréciés qu'en jouant.

20mm: A l'heure d'aujourd'hui, c'est presque une évidence qu'une nouvelle simulation assurera le support des produits NaturalPoint's TrackIR® et de la technologie des six degrés de liberté. Parle-nous de l'intégration du TrackIR. Est-ce qu'un joueur pourra regarder partout dans le cockpit et appuyer sur ces boutons que nous adorons pousser?

Rick: Je suis un immense fan du TrackIR, et je le recommence vivement à chacun. Une fois qu'on a acquis un TrackIR on ne revient jamais en arrière. Le TrackIR est supporté dans notre version actuelle du moteur graphique. Cela signifie que le joueur a la possibilité de se mouvoir librement dans le cockpit. Les vues extérieures vont bénéficier également de cette fonctionnalité. Cependant, attendez-vous à de nouvelles surprises s'agissant d'autres façons d'utiliser la fonction 6 DoF.

Pousser des boutons et interagir avec les instruments du cockpit est également possible avec notre moteur graphique. Le joueur peut cliquer sur les instruments du cockpit lorsqu'il se trouve à l'intérieur. La possibilité d'utiliser les boutons de la souris pour interagir avec le programme n'est pas limitée au cockpit, et beaucoup d'autres possibilités sont également implémentées pour les vues extérieures.

Nous sommes aussi très enthousiastes en commençant de tester le TripleHead2Go™ de Matrox®. Nous sommes très confiants dans le fait que cet étonnant produit nous offrira de très agréables possibilités de vision large.

20mm: Cela va sonner comme une incitation à la fausse modestie et ce n'est pas mon intention, mais où vois-tu Fighter Ops se situer sur la grande échelle des simulateurs de vol militaires de tous les temps? Est-ce que c'est même une question pertinente pour le moment?

Rick: C'est une question pertinente. Nous adhérons à certaines règles d'engagement éthiques fondamentales et logiques, et notre intention n'est pas de placer les mérites et l'héritage d'un simulateur de vol au-dessus d'un autre, parce qu'on en trouve actuellement quelques-unes qui sont étonnantes, et quelques autres grands simulateurs se profilent à l'horizon avec Black Shark et Jet Thunder. Mais au contraire de cette observation, nous sommes très confiants dans le fait que Fighter Ops deviendra une plate-forme de simulation très puissante qui connaîtra au fur et à mesure un fort soutien de la communauté. Naturellement notre succès sera déterminé par notre produit fini, et non par les buts que nous nous sommes fixés.

20mm: Quel est la fourchette de prix prévue pour le premier module de Fighter Ops?

Rick: Nous prenons beaucoup de facteurs en considération avant de prendre une décision sur un prix effectif, de sorte qu'il subsiste encore une marge de doute à ce sujet. Naturellement nous évaluons des choses telles que l'unicité du produit, l'élasticité du produit, etc... Nous sommes en train d'évaluer cela et nous l'annoncerons avant le lancement.

20mm: Qu'en sera-t-il pour les modules suivants? Seront-ils au même prix, ou prévoyez-vous qu'ils varient?

Rick: Le consensus, c'est de sortir des composants individuels majeurs (les modules) à différents intervalles de temps, et de fixer le prix de ces composants de manière à refléter l'effort de développement, les facteurs du marché et la valeur pour l'utilisateur. A la suite de chacun des composants majeurs, comme le module d'instruction, le module de combat, le module naval, etc., il pourrait très bien y avoir ensuite une série d'add-ons. L'arrangement sera de fournir ces add-ons gratuitement. Par exemple à la suite du module d'instruction il y aura une série d'appareils de combat qui débuteront la formation. Ces appareils seront une extension du module d'instruction et seront fournis sans coût supplémentaire. Cette idée est tout à fait en cohérence avec notre préparation et notre planification globales à ce stade.

20mm: Quelle méthode de distribution prévoyez-vous pour la première sortie?

Rick: La réalité, c'est que Fighter Ops n'est pas proche d'être disponible en boutique à court terme. C'est un produit de niche, s'adressant directement à un groupe très précis de consommateurs de simulateurs de vol. Le plan actuel est de distribuer Fighter Ops par le biais de notre site web, où l'on pourra soit télécharger Fighter Ops depuis nos serveurs performants, ou bien commander une copie matérielle et la recevoir par la poste. Il est même possible que nous examinions l'éventualité d'un genre de système de partenariat de commerce en ligne, de manière à offrir le logiciel Fighter Ops sur le marché mondial. Les avantages de cette approche de distribution virtuelle hybride permettront au client de commander la version complète de Fighter Ops en ligne, ainsi que les manuels et autres, ou bien de choisir un téléchargement immédiat du logiciel via un système internet à haute vitesse. Nous sommes à la recherche d'un équilibre effectif et plutôt satisfaisant dans ce domaine.

20mm: Et pour les modules suivants?

Rick: A un certain moment il sera possible d'ouvrir et de parcourir notre catalogue digital de nouveaux add-ons, modules, etc. On pourra ensuite simplement choisir ce que l'on désire en l'ajoutant à son panier pour se le faire envoyer, ou bien le télécharger directement.

20mm: Y a-t-il quoi que ce soit que je n'aie pas demandé et que tu aimerais dire à nos lecteurs au sujet de Fighter Ops?

Rick: Il y a tant d'autres choses dont nous pourrions discuter, mais je vais les laisser pour une autre fois. Je vais ajouter quelques petites choses qui sont en relation avec le développement et nos buts. Tout d'abord, le support du réseau est un aspect très important de Fighter Ops, et le réseau n'est pas seulement limité au fait de jouer en multijoueur. De très puissantes caractéristiques seront offertes avec le réseau. Un autre point sur lequel j'aimerais insister, c'est que l'utilisateur n'aura pas besoin d'un système de prochaine génération pour faire fonctionner Fighter Ops. Nous faisons de notre mieux pour offrir des graphismes avancés pour les configurations les plus performantes, mais pour ceux qui ne sont pas très intéressés par les graphismes, ou qui ne veulent pas changer leur système pour Fighter Ops, ils pourront néanmoins utiliser Fighter Ops avec des graphismes moins avancés.

Un autre domaine dans lequel il y a eu beaucoup d'incertitude, c'étaient les sortes d'arbres et de feuillage que nous appliquerions à l'environnement de Fighter Ops. Nous avons effectué des tests intensifs avec différentes techniques et formules dans ce domaine, avec de remarquables programmes comme SpeedTree®, etc. Cependant, pour le moment nous n'avons pas décidé de la direction que nous allions prendre ou si nous n'allons pas implémenter nos propres arbres et végétation conçus par nos soins. Je le souligne en réponse à ton introduction.

A Fighter Ops, nous réalisons de très bons progrès au fur et à mesure que nous avançons. Toutefois, je vous prie de comprendre qu'il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir, et nous continerons à donner tout ce que nous avons pour offrir un fantastique simulateur modulaire.

Une dernière chose que je voudrais mentionner, c'est le soutien que nous procure cette « communauté innovante ». Je veux dire par là parler des sites web comme SimHQ qui continue de garder unie la communauté avec des solutions originales, des concepts et de l'innovation tout en créant également l'environnement nécessaire pour conserver vivante cette passion du vol simulé. Si nous travaillons tous ensemble à se soutenir les uns les autres, je veux dire les autres sociétés de simulation de vol qui travaillent aussi dur que nous, alors les opportunités pour notre passion sauront bien résister dans le futur. Le futur est ce que nous en faisons... les sociétés peuvent développer et mettre au point d'incroyables simulateurs de vol autant qu'elles le veulent, mais la réalité c'est qu'il faut les bonnes personnes, comme cette communauté, pour que cela arrive. Une seule personne est nécessaire pour faire la différence, de sorte que nous devons pouvoir compter les uns sur les autres pour y parvenir.

20mm: Pour finir, je dois dire que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire le rapport de votre équipe concernant leur vol sur T-38 à Laughlin. En tant qu'écrivain, passionné de vol et geek des avions, je tuerais pour faire ce que vous avez fait! Ma première question c'est est-ce qu'il y a eu quoi que ce soit dans le vol, ou avant le vol, qui vous a surpris? Est-ce que c'était tel que vous l'espériez?

Rick: C'est une très bonne question, simplement à cause de la très belle opportunité pour Paul de l'équipe artistique de XSI et moi-même. C'est vraiment quelque chose dont la plupart d'entre nous ne fait que rêver. Je n'irai pas trop dans les détails, puisqu'on peut le lire sur le site web si on le veut. C'était une expérience phénoménale! Le simple fait d'arriver à la base et de rencontrer tous ces gens incroyables était en soi une expérience fantastique. C'était tout ce que j'espérais que ce serait, et beaucoup plus que ce que j'avais pensé que ça ne serait pas... Je m'explique.

Je devais avoir autorisé mon imagination à dominer mon processus de pensée pendant la planification et le jour effectif du vol, simplement parce que je n'avais pas été le moins du monde nerveux avant que nous nous rendions à Laughlin. Quoi qu'il en soit, avançons à la préparation du vol, qui était pour le moins très intéressante. Nous avons subi le très rapide examen médical pré-vol, pour s'assurer que des choses comme mon coeur et ma pression sanguine (un peu élevée, en fait à cause de la fête à la tequila la nuit précédente) étaient bonnes et que je pouvais réguler mes oreilles (pour éviter les dommages aux tympans). Ensuite nous étions bons pour entamer l'instruction sur le T-38C. Nous avons en fait effectué un parcours de toutes les procédures d'urgence nécessaire pour une sortie immédiate de l'appareil ou, dans le pire des cas, une éjection. A ce stade il fallait faire l'effort de mémoriser une bonne quantité d'informations. Le truc drôle c'est que j'ai pratiquement tout oublié parce que j'étais à ce moment-là trop nerveux et excité par l'idée de voler, mais aussitôt que je suis entré dans le vrai cockpit plusieurs heures plus tard, cependant, cela m'a rendu beaucoup plus calme, et le souvenir de ce parcours s'est frayé à nouveau un chemin dans mon cerveau. A part ça, pas de problème, allons voler! Ensuite, il y avait l'enfilement de la combinaison de vol...

Après avoir subi l'épreuve de la combinaison de vol, nous avons effectué un repas pour nous caler si besoin était, et puis avons assisté à un briefing mené par le Lt. Col. Om Prakash, commandant du 87th Flying Training Squadron (les « Red Bulls ») sur la base aérienne de Laughlin. C'est là que j'ai réalisé que c'était un putain de truc sérieux. Je pensais vraiment que j'étais préparé jusqu'à ce qu'il décrive avec force détails ce que nous allions faire. Ce n'était pas un vol d'orientation, en fait. C'était une vraie sortie d'instruction de 60 minutes et nous étions partis pour le vol de notre vie. La boule de nervosité dans le creux de mon estomac était énorme, et je commençais à être un peu dépassé rien qu'en écoutant nos pilotes planifier la mission. Mais en dehors de ça je me sentais préparé et prêt à y aller. Faux! Les premières 10 à 20 minutes ont été incroyables. Que quelqu'un me pince! Il n'y a pas de mots pour décrire l'incroyable afflux d'adrénaline qu'est le fait de décoller à pleine post-combustion avec votre ailier à votre côté, et d'ensuite partir pleine verticale, et de couper au travers des nuages à 20.000 pieds en quelques secondes, avant de passer sur le dos et de regarder vers le bas en direction de la base à présent toute petite. Je dois être en train de rêver! Mais non... C'est absolument ridicule! Honnêtement, que quelqu'un me réveille!

Quoi qu'il en soit, les choses se passaient assez bien. J'étais immergé dans l'ambiance et me sentais super! Et puis nous avons fait notre premier virage à fort facteur de charge, et... là... j'ai... commencé... à ressentir... une très forte... pression... tout en contractant... mes... jambes... et en essayant d'empêcher ma tête de tomber! Et c'était juste le virage d'échauffement! Une fois que nous sommes revenus les ailes à plat je me sentais comme un hérisson écrasé. J'avais mal et je ressentais des sensations dont j'avais même ignoré qu'elles avaient jamais existé. Je n'irai pas dans le détail autrement que pour dire que c'était absolument génial lorsque j'ai pris le manche et j'ai réellement piloté. En fait, à part cela, cela m'a vraiment pris toute mon énergie et il m'a littéralement fallu plusieurs jours pour m'en remettre. On peut lire le reste sur les forums de Fighter Ops si on veut. Tout ce que je peux dire c'est que j'en ai tiré encore davantage de respect pour les pilotes de chasse.

20mm: Et à propos de cette déchirure dans le dos de ta combinaison? Woops, j'ai recommencé, je retire cette question!

Rick: Ouais, ce vieux problème avec la combinaison. En voilà un sur lequel j'espérais ne pas avoir à repasser. Le vrai inconfort et le seul lézard de toute l'expérience de Laughlin. Cependant, dans la mesure où c'est toi qui as ramené ce sujet, je vais douloureusement faire revivre dans le détail une fois encore ce souvenir familier, pour ton plaisir.

Tu sais que les pilotes de chasse sont censés être machos, pas nacho comme dans le fromage, et mon tour de taille c'est pas du 38, comme le reste de ces pilotes anorexiques. Donc je suis resté 30 minutes dans ma combinaison avec les machines à coudre de la base tournant à plein régime. Je crois que ce jour-là la plus importante mission à Laughlin a été de me trouver une combinaison de vol qui m'irait. Il y a dû y avoir une vingtaine de personnes assignées à cette tâche. Tout le reste avait marché comme sur des roulettes ce jour-là. J'ai été fait toute ma vie pour ce truc de pilote. Bon, et puis la réalité s'est rapidement rappelé à moi pendant l'habillement, quand il s'est avéré que la première douzaine de combinaisons de vol m'allaient comme des vêtements sept ans d'âge. Quoi...!? Vous n'avez pas de combinaison de taille 44 ou le 46 des mauvais jours? Et puis j'ai capté les regards familiers des gars qui m'habillaient. Ooooh, pas encore. Bon d'accord, et quoi alors? Je continuais de regarder notre agent de relations publiques Mary, qui devait m'observer et se marrer depuis une bonne heure au moins à ce moment-là. Tandis qu'une fois encore je prenais le long chemin dans le couloir vers les toilettes, pour changer encore une combinaison pour une autre combinaison, à la recherche de la bonne. Honnêtement, je pouvais entendre le générique de la Roue de la Fortune dans ma tête, genre « j'ai eu des jours meilleurs ». C'était en fait assez embarrassant, et j'en étais à penser que le monde serait un endroit beaucoup plus sûr si jamais je ne volais pas. Mais cela devait changer lorsque j'ai finalement pu remonter la fermeture d'un de ces trucs sans porter de corset ou marcher comme un pingouin violet. Peut-être qu'ils en avaient cousu deux ensemble? Je ne sais pas, et je m'en fichais. Quoi qu'ils aient fait, cela marchait, et il n'y avait plus rien pour m'éloigner de cette opportunité en or. Bon, c'était jusqu'à ce qu'ils me tendent ces bottes « c'est la seule paire de bottes de pilotes qu'il nous reste ». C'est les bottes de Shaquille O'Neal taille 54 super large qu'ils m'ont données. J'aurais pu y faire tenir tous mes bagages pour le vol. A présent je marchais comme un canard. Cela m'a pris une demi-heure de monter l'échelle de l'avion et une heure pour redescendre. Laisse tomber le parcours! J'en suis venu à me rendre compte que j'allais probablement mourir en tombant de l'échelle de l'avion dans ces chaussures. Quelle fin! Je pensais à présent qu'on voulait me faire un coup mais à chaque fois que je regardais les gens autour de moi leurs mains me répondaient « j'oserais pas! »

Quoi qu'il en soit, je vous en épargnerai les images horribles. Tout ce que je peux dire c'est que j'ai cru que le vol c'était fini pour moi. Je crois que « Shatterer » et « Stang » se roulaient par terre en riant si fort, qu'en fait à ce stade ils devaient en pleurer avec les autres.... jusqu'à ce que je leur adresse un regard méchant quand je suis parvenu à respirer et à avaler ma salive. C'était le moment de se redresser et d'avoir l'air de quelque chose! Je n'ai jamais regardé derrière moi. Je dirais que le bon karma a fini par se faire – c'était une journée tellement « chaude » qu'ils ont même fait un petit trou dans le bas de ma combinaison pour la ventilation. Comme c'est gentil de leur part!

20mm: J'ai lu plusieurs fois cette histoire et elle me fait encore rire aux éclats à chaque fois. Très, très marrant! Avant que nous mettions fin à cet entretien, j'ai une question finale pour toi.

Rick: Seulement une? :-)

20mm: Ouais, juste une encore. Quand verrons-nous Fighter Ops tourner? Je veux dire, bien que vous nous montriez de très belles images, il n'y a pas encore eu de vidéo tournée dans le jeu.

Rick: D'accord, c'est vrai. Jetez donc un coup d'oeil à ça. Nous sommes très heureux pour SimHQ de vous présenter notre toute première vidéo de Fighter Ops. Le fichier wmv zippé fait 54Mo et dure environ 1 minute et 15 secondes. C'est une vidéo pré-alpha. Le son, les animations, les ombrages, la végétation et d'autres choses sont encore testées et ajustées et n'ont pas encore été implémentées dans cette version.

Pages 1 2 3 4

____________________________________________________________________________________

Traduction de Wildcat pour