voir les articles ►◄ Rubrique:
.:: Billy Drake, fighter leader. ::.
Wednesday 09 April 2003
The autobiography of group Captain B. Drake, DSO, DFC & Bar, DFC (US).
Billy Drake, avec Christopher Shores.
Grub Street.

L'ayant remarqué il y a un an chez Grub Street, j'attendais avec impatience de pouvoir dévorer du regard les pages de ce livre pour plusieurs raisons:

Cet éditeur constitue à mon sens un gage de qualité dans 90% des cas, participation de Christopher Shores, historien dont la réputation n'est plus à faire, et enfin Billy drake est tout de même titulaire de 20 victoires aériennes obtenues pour la plupart sur Kittyhawk dans le désert sur la période 41/42, ce qui constitue presque un exploit, ainsi que le fait d'avoir combattu pendant la campagne de France, et sur Typhoon en Normandie en 1944.
Mais les faits sont là, et l'auteur attire d'ailleurs l'attention du lecteur sur ce point, il n'a pas écrit de par sa propre volontée cette autobiographie, et cela se ressent tout au long des ...pages de ce livre. L'auteur parle d'événements qui se sont déroulés il y a 60 ans, et s'appuie de ce fait principalement sur ses carnets de vol, plus que sur sa mémoire pour nous en faire le récit. Le résultat est donc mitigé, et il ne faut pas s'attendre à une description par le menu de tout les combats aériens qu'il à eu à mener. c'est bien dommage, car dans la plupart des cas, une mission est résumée en deux lignes...Le recul à toutefois permis à l'auteur d'identifier l'unitée et quelque fois l'identitée de ses victimes, mais c'est une maigre consolation. Les anecdotes sont cependant nombreuses, et la vie et l'ambiance générale dans un squadron de la RAF de cette époque sont en contrepartie très bien décrites. On passe ainsi de la campagne de France, ou l'auteur est abattu et blessé par un Bf-110, à la fin de la bataille d'Angleterre. La Sierra Leone, avec en passant le crédit d'une victoire contre un Maryland Français venu en reconaissance, constitue le prélude à la campagne d'Afrique du Nord, ou Billy Drake succèdera "Killer" Caldwell, un autre expert du P-40, à la tête du squadron 112. La suite, c'est l'ile de Malte et le lead du wing de Krendi, sur Spitfire, pendant l'invasion de la Sicile, et enfin la 2nd ATAF sur Typhoon pour l'invasion du continent, avant d'occuper diverses places en état-major jusqu'a la fin de la guerre. Le tout est ponctué par des passages réguliers en OTU. Le coté tactique n'est pas oublié, et des comparaisons sont faites dans divers domaines, y compris les performances avions, dont un tableau comparatif est livré dans les annexes. celles ci constituent d'ailleur une partie non négligeable du livre, avec 50 pages réservées notament à une courte présentation sur une dizaine de lignes de chacun des personnages rencontrés au fil du livre. Ces courtes biographie sont tirées des 2 volumes de "Aces High", déja paru, et de "Those other eagles", à paraitre chez Grub Street. Très bien vu pour ceux qui viennent d'aborder le sujet, mais les habitués des productions de Grub déja possesseurs de ces ouvrages sont en droit de se sentir un peu floués...A propos du P-40 (en pensant à FB...), malgré sa réputation peu flateuse, l'auteur nous indique que son propre point de vue est loin d'être défavorable, mettant en avant sa puissance de feu et sa stabilité en tant que plate forme de tir, et insistant sur le fait qu'il ne s'est jamais senti en état d'infériorité techniquement parlant. Contre un 109, le tout, selon lui était d' engager en dessous de 10000ft.
Pour faire bref, mes sentiments sur ce livre sont mitigés, et on ne le conseillera de ce fait qu'au passionés.
Antoine

A noter dans les prochaines parutions le livre de Geoff Fisken "Buffaloes over Singapore", prévu pour cet été. Fisken est titulaire d'une dizaines de victoires en Asie du sud est, obtenues sur Buffalo et sur P-40.


Review par : III/JG52-Freiherr V. Kaos

  III/JG52-Freiherr V. Kaos
   
- Executé en 0.0244050 ms -
- 2 requetes au total -
- ©2003 Bernard Valencelle 'Benhur' -