voir les articles ►◄ Rubrique:
.:: Test du TrackIR ::.
Thursday 03 July 2003

Depuis que la simulation de vol a posé le pied sur nos PC, nous cherchons tous à pousser l'immersion le plus loin possible.
Les soft nous ont pour cela proposé de plus en plus d'améliorations :
- Cockpit 3D réalistes
- Angles de visions élargis (cockpit wide and co)
- Position du pilote variant avec l'accélération et vision se brouillant sous l'effet des facteurs de charge…
- Padlock (artifice permettant de verrouiller la vue 3D sur un objectif dans l'«espace»...

Mais nous étions toujours emprisonnés dans la vue restrictive et fixe du moniteur.
Les derniers softs par le biais de cockpit 3D ont parfois réussi a créer une profondeur de champ (ou une illusion).
Mais il était toujours délicat et désorientant de s'immerger dans le cockpit virtuel au moyen d'une souris ou de commandes Hotas !

Toujours à la recherche d une immersion plus naturelle et plus facile a mettre en œuvre, les simmers de tous poils se mirent à la recherche d'un périphérique permettant de «suivre l'action du regard».

Un des choix fut le Track IR premier du nom qui permettait d'asservir la souris aux mouvements d'un réflecteur (pastille) mesurés par un capteur IR situé (par exemple) au dessus du moniteur.

Cette première utilisation d'un outil non dédié 100% à la simulation fut un peu décevante du fait des difficultés de centrage, de remise à zéro et d'étalonnage du système.
Consciente du potentiel découvert, la société «Eye Control Technologies» optimisa les drivers pour cet utilisation bien particulière qu'est la simulation de vol.

Et c'est cette version que notre partenaire Simware a bien voulu mettre à ma disposition le temps d'un test ..

Présentation du produit :

Le package est composé :
- du capteur IR (branchement USB)
- des pastilles autocollantes réfléchissantes (40)
- du CD d installation et d'un très court «QuickStart»

Un manuel plus complet est présent sur le cd (version anglaise) au format PDF.


Installation :

Il est obligatoire (comme pour une majorité de produits USB) d'installer les softs et drivers AVANT de brancher le TrackIR, puis de redémarrer l'ordinateur.
Vous pouvez enfin brancher le TrackIR


Comment ça marche?

Le principe est en fait assez simple: une pastille réfléchissante renvoie vers une «caméra» infra-rouge le faisceau émis par 4 diodes situées sur cette même camera.
Puis par l'intermédiaire du logiciel, ce déplacement est analysé, filtré et enfin renvoyé à Windows ou au simulateur comme étant un déplacement de la souris ou comme étant propre au Track Ir (mode "TrackIR Enhanced").

En plaçant un réflecteur sur sa tête (front, micro-casque ou lunettes) puis en assignant ce «périphérique» aux mouvements de tête dans un cockpit 3D, on obtient une copie des mouvements réels dans le simu…

L'intérêt avec la première version du TrackIR était limité par la difficulté de «calibrer» correctement les mouvements, et le fait d'être limité à l'émulation souris rendait son utilisation très contraignante…

Ces défauts sont corrigés avec la nouvelle version des drivers.

Le programme, le cœur du track IR:

Version testée : 2.01 Final

Cette nouvelle version se démarque de l'ancienne par l'arrivée du mode trackIR Enhanced. Ce mode est mis a la disposition des programmeurs de simulations pour y être inclus directement. Cela permet de bénéficier du Track IR sans perdre l'utilisation de la souris …
Ce mode est la vraie nouveauté! Car il se positionne comme un nouvel axe adressable par les développeurs, et plus besoin pour le joueur de «magouiller» avec les mouvements souris et ses assignations dans le simu.

Le mode Emulation Mouse est toujours présent. Utile pour les softs n'adressant pas directement le TrackIR, il adresse la souris directement au niveau de Windows, sans passer par le simulateur.

Ces deux modes bénéficient maintenant de filtres et de systèmes de calibration permettant par exemple de régler la vitesse et les deadzones des courbes de réponses..
Tout ceci afin de rendre plus agréable et fluide l'utilisation suivant le soft utilisé !
Le vieux défaut de retour au centre est ainsi gommé!

Voyons maintenant les différentes options du logiciel.

Page principale :



Définit les options de démarrage.
Règle aussi le délai de course de la souris (pour le mode Mouse émulation)

Page HotKeys :



Cette page permet de redéfinir les touches utilisées par le Track IR
Très utile , car nous pouvons ainsi redéfinir les touches pour ne pas entrer en conflit avec celles du simulateur choisi.

Au passage nous notons que nous pouvons durant l'utilisation :
- désactiver le Track IR (pratique quand assigné à une fonction hotas)
- Centrer la vue (pour se replacer rapidement)
- Changer le mode (basculer de mouse emulation a enchanced).


Il est également possible de définir des touches pour émuler les boutons souris.

Ces touches peuvent être sauvegardées dans un profil comprenant également les courbes de réponses.

La page motion :



Elle permet les réglages de courbes de réponses: deadzone (idéal pour faciliter le retour en vue plein viseur. linéaire…….)
Tout cela en fonction du mode d'utilisation choisi.

La page Tracking :




Cette page est une vision de ce que perçoit la camera IR
On y aperçoit le plot IR du réflecteur entouré de vert, ainsi que les sources parasites qui ne seront pas prises en compte par le logiciel, ici entourées en rouge.
Il faut signaler que des sources extérieures comme le soleil par les fenêtres ou un poste de télévision sont souvent captées par le TrackIR, tenez en compte lors de l'installation.

On y trouve également différents réglages d'angle pour le récepteur.

La page Profile :

Cette page permet d'enregistrer vos modifications des pages précédentes au sein d'un profil que vous adopterez au lancement d'un soft.
Le lancement peut se faire automatiquement si le simulateur est reconnu par le logiciel du Track IR

La Barre d'état:

Elle indique en temps réel la configuration du Track IR et ses modes de fonctionnement.

  Ghostrider
  La suite >>
- Executé en 0.0607860 ms -
- 2 requetes au total -
- ©2003 Bernard Valencelle 'Benhur' -