voir les articles ►◄ Rubrique:
.:: Jagdgeschwader 27 ::.
Friday 07 November 2003

Jagdgeschwader 27 "Afrika"
Osprey publishing
Collection aviation elite units
Par John Weal

J'attendais avec impatience la lecture du petit dernier de John Weal du fait des particularités de la JG27, cette escadre, une habituée des théâtres d'opérations "exotiques", ayant opéré partout où la Luftwaffe était présente, exception faite du cercle polaire.
Mais j'ai été quelque peu déçu, car il semblerait bien que Mr Weal s'essouffle un peu, et commence à pencher vers une "américanisation" de son travail, c'est à dire se restreindre uniquement à l'unité en question, ne s'étendant plus aussi à ce qui se trouvait en face comme auparavant dans ses ouvrages sur les JG2 et JG54. Plus compliqué pour une unité ayant combattu sur le front de l'est du fait de la disponibilité des archives et du nombre d'unités qui y étaient présentes, le travail de recherche pour la JG27 aurait dû être facilité sur de nombreux points de vue (de véritables mines d'or ont été publiées sur le sujet, comme "Fighter over the desert" et "Fighter over Tunisia", entre autres). Des points clés, ou tout du moins des points importants de la campagne d'Afrique sont ainsi à peine survolés, voire même complètement occultés. Exemple, les 5 victoires obtenues en quelques minutes par Otto Schulz le 15 février 1942 sur des Tomahawks. Celles-ci sont vérifiées dans les archives anglaises, où l'on apprend que l'un d'eux était piloté par le S/L Ernest "Imshi" Mason, patron du 94 sqdn, qui était tout de même une pointure de la RAF avec 15 victoires remportées dans le désert avec les 274 et 261 sqdn sur Hurricane (Dont la seule victoire de la RAF remportée sur un avion Iranien, un Hawker Nisr). De même, le fait que Marseille ait été abattu au début de la campagne, à priori par le S/Lt James Denis n'est pas mentionné du tout. Même les anecdotes habituelles, qui ont fait le succès de cette série, manquent de détails, comme le problème survenu en août 1942 au II/JG27 où sur une période de 15 jours, un seul schwarm revendique 59 victoires, alors qu'une staffel complète ne déclare qu'un seul succès sur un Bristol Bombay...L'auteur ne dévoile pas les noms des pilotes concerné, et c'est tout à son honneur, mais l'ensemble de l'affaire n'est pas totalement mis à jour, alors que tout les détails peuvent être connus par le biais d'autres ouvrages (on apprend ainsi dans "fighters over the desert" que le schwarm en question à été surpris par le Leutnant Stalschmidt en train de vider ses chargeurs dans le désert lors d'une sortie où plusieurs victoires furent revendiquées).
Les différents chapitres sont découpés suivant les campagnes du geschwader, de la campagne de Pologne à Berlin, en passant par les Balkans, la Russie, la mer Egée( Partie peu connue de l'histoire de la JG27, et un des points forts du livre, hormis le rôle joué par l'unité lors du raid sur Ploesti qui n'est que survolé) et bien évidement l'Afrique du nord. On trouve au moins une carte, celle des différents terrains de la campagne de Libye utilisés par l'unité, et trois appendices concernant les différents commandants (du geschwader au gruppe), les récipiendaires de la croix de chevalier, et enfin les tableaux de chasses des unités. Et enfin, last but not least, les 39 profils couleurs de l'Ar 68 au 109 K-4, en passant par le Storch et le Bf 108, chacun étant accompagné de quelques lignes de mise en situation. J'allais oublier les différents insignes, allant du geschwader au schwarm en passant par la staffel, le tout en couleurs sur une double page. On regrettera encore une fois que ce genre d'historique ne soit pas traité au niveau du gruppe pour les unités Allemandes, celui-ci ayant été le plus souvent le pion de base de la jagdwaffe pendant la IIeme guerre mondiale. Ceci permettrait de rentrer un peu plus dans le détail et éviterait de nombreux retour en arrière nuisant au récit dans son ensemble.

  Kaos
   
- Executé en 0.0375402 ms -
- 2 requetes au total -
- ©2003 Bernard Valencelle 'Benhur' -