voir les articles ►◄ Rubrique:
.:: Test Pilots-Frontiersmen of flight ::.
Sunday 09 November 2003

TEST PILOTS – The Frontiersmen of Flight
Richard P Hallion
Smithsonian Institution Press (USA)
ISBN 0 87474 549 7
1981 Update 1988
Langue : US / 350 pages / Niveau moyen-difficile
Ecriture : Inférieur au standard i.e 1.5 mm au lieu de 1.7 mm

Un côté fascinant du monde de l’aviation : les essais en vol

L’auteur :
Richard Hallion est un historien de l’aviation bien connu dans son pays.

Avis personnel :
Ce livre est extrêmement dense et doit être lu un peu comme un livre de chevet sous peine d’arriver rapidement à saturation.
Il a été rédigé comme un livre d’histoire et là réside son intérêt. Hormis l’aspect ‘description et récit’, c’est une véritable analyse sociologique de nos sociétés modernes en plein développement technologique qui a été effectuée avec rigueur et finesse dans ce qu’elles ont de meilleur mais malheureusement aussi dans ce qu’elles ont de pire.

Le contenu :
L’auteur traite de la nécessité des essais en vol dès la création des premiers aéronefs et donne une vue lucide du rôle réel de ces hommes d’exception que sont les pilotes d’essais dans le développement des machines volantes.
Il montre au fil des pages comment cette activité tout à fait anodine et insouciante au début, et tenant presque de l’amateurisme, a évolué jusqu’à maturation pour devenir très rapidement et de nos jours, une profession extrêmement bien codifiée, particulièrement difficile d’accès et seulement réservée à une certaine élite. (Citation : ‘…le pilote d’essais et le scientifique doivent parler le même langage mais pas le même dialecte…’).

Une recherche particulièrement poussée lui permet d’agrémenter l’ouvrage d’un nombre incalculable d’anecdotes et de détails qu’il semble bien difficile de trouver ailleurs.
Cette mine d’informations et la manière dont Hallion les expose confèrent au livre une richesse historique indéniable et incroyable dans un domaine de l’aviation qui a été jusqu’ici assez peu relaté et qui pourtant reste absolument incontournable, et où certains encore continuent à en payer le lourd tribu.

Vous ne trouverez pas de tableaux de chiffres ou de courbes de performances.
Ce n’est pas un ouvrage de science. On ne compare rien. On n’évalue rien. On parle seulement d’avions et de prototypes, de ce qu’ils ont fait, comment ils l’ont fait, avec qui ils l’ont fait et les circonstances dans lesquelles ça s’est fait. Bien sûr, vous vous en doutez, les résultats en ont été plus que variables.
Une partie photographique astucieusement dosée retrace l’épopée depuis Joseph Montgolfier jusqu’à Voyager en passant par l’omniprésent Chuck Yeager. Même si les photographies d’aéronefs restent quelque peu classiques et bien connues pour les passionnés que vous êtes, vous pourrez enfin mettre un visage sur les noms des pionniers que vous avez maintes fois rencontrés dans vos nombreuses et précédentes lectures et pour lesquels, à plus d’une reprise, vous vous êtes certainement posé la question ‘Tiens je me demande bien à quoi il doit ressembler ?’.

Chaque chapitre est judicieusement divisé en sous-chapitres et permet au lecteur de choisir un sujet favori, évitant donc l’obligation d’une lecture chronologique de style ‘roman’ qui, vu la densité de l’ouvrage, pourrait assez vite devenir fastidieuse et décourageante pour les plus impatients.
Les faits relatés le sont de manière suffisamment concise pour toujours aller à l’essentiel afin que le lecteur ne perde pas le fil conducteur en se retrouvant noyé dans trop de détails inutiles.
Les descriptions techniques sont limitées et strictement nécessaires à la compréhension des phénomènes qui ont conduit à telles réussites ou hélas tels échecs.

En conclusion :
Peu importe s’il vous faudra 3 mois, 1 an ou bien encore 10 ans pour arriver au bout, ou non, de cet ouvrage. Chaque chapitre lu vous ouvrira un horizon nouveau.
Passionnés ! N’oubliez pas que cette formidable aventure humaine que représente le développement de l’aéronautique est également la votre car vous y êtes les acteurs indirects en pilotant des avions, en les photographiant, en lisant des récits, en échangeant des informations… ou plus simplement, en levant les yeux et en disant ‘Tiens, il est chouette cet avion’.

SpruceGoose

  SpruceGoose
   
- Executé en 0.0420470 ms -
- 2 requetes au total -
- ©2003 Bernard Valencelle 'Benhur' -