voir les articles ►◄ Rubrique:
.:: Tutorial de redirection d'IP dynamique vers IP fix ::.
Tuesday 02 November 2004

« Comment transformer son adresse IP dynamique en nom de domaine »

Préambule :

Combien d’entre vous n’ont jamais pesté en essayant de se souvenir d'un chiffre ou d’un groupe de chiffres contenu dans une adresse IP lors d’une connexion directe entre amis ne passant pas par un serveur automatique (HyperLobby, GameSpy etc etc) ?

Il n’est pas évident d’avoir à se rappeler toute une adresse IP (car tout le monde n’a pas une grande mémoire des chiffres, de stylo sous la main, voire parfois une qualité d’audition suffisamment acceptable pour saisir l’énoncé de celle-ci par l’hébergeur de la partie), au moment de lancer l’application en ligne choisie.

Dans de tels cas, il est alors souvent demandé aux personnes de répéter les paramètres de connexion, ce qui entraîne une perte de temps pour tout le monde, des retours bureau inopinés pour chercher l’adresse notée en post-it informatique, des plantages divers et variés et j’en passe.

Bref, ce sont souvent de grands moments de désespoir pour l’hosteur de la partie, mais aussi pour ceux qui attendent ! Que celui qui n’a jamais vécu ces impondérables me jette la première pierre dès la fin de la lecture de cet article.

Ce tutorial a pour seul et unique but de vous faciliter la vie en vous proposant de créer vous-même une redirection dynamique de votre adresse IP dynamique vers un adresse DNS. Cette adresse restera TOUJOURS identique, quelque soit votre heure de connexion, même en cas de coupure.

Adresse IP ou nom de domaine ? :

Tout d’abord qu’est ce qu’une adresse IP ?

Un peu de théorie (selon le site www.commentcamarche.net):

« Sur Internet, les ordinateurs communiquent entre eux grâce au protocole TCP/IP qui utilise des numéros de 32 bits, que l'on écrit sous forme de 4 numéros allant de 0 à 255 (4 fois 8 bits), on les note donc sous la forme xxx.xxx.xxx.xxx où chaque xxx représente un entier de 0 à 255. Ces numéros servent aux ordinateurs du réseau pour se reconnaître, ainsi il ne doit pas exister deux ordinateurs sur le réseau ayant la même adresse IP (IP signifie Internet Protocol). Par exemple, 194.153.205.26 est une adresse TCP/IP donnée sous une forme technique. Ce sont ces adresses que connaîssent les ordinateurs qui communiquent entre eux.
C'est l'IANA (Internet Assigned Numbers Agency) qui est chargée d'attribuer ces numéros. »

Tout le monde le sait, il est plus facile de retenir une série de mots (même codés) qu’une série de chiffre.
Dans le cas d’une partie « multijoueur » (quel que soit le jeu ou l’utilitaire de communication vocale) en accès direct via un réseau, l’effort de mémorisation demandé aux personnes est rendu plus difficile encore par le fait que l’adresse IP dynamique de la majorité des internautes change, comme son nom l'indique, lors de chaque reconnexion sur le réseau internet.
Pour suivre dans mon idée, le gros avantage d’une adresse DNS, c’est qu’elle est totalement personnalisable à l’image d’une personne, d’une organisation ou d’une escadrille.
Pas exemple votre orgueil ne serait-il pas flatté d’avoir comme adresse unique de connexion une IP du genre «mes-potes-et-moi.dyndns.org» plutôt qu’une IP du genre « 123.456.789.101 »

C’est ce que l’on appelle une redirection DNS (Domain Name Service).

Toujours selon le même site :

« Chaque station possède une adresse IP propre. Cependant, les utilisateurs ne veulent pas travailler avec des adresses numériques du genre 194.153.205.26 mais avec des noms de stations ou des adresses plus explicites (appelées adresses FQDN) du style http://www.commentcamarche.net/ ou webmaster@commentcamarche.net. Ainsi, TCP/IP permet d'associer des noms en langage courant aux adresses numériques grâce à un système appelé DNS (Domain Name Service). On appelle résolution de noms de domaines (ou résolution d'adresses) la corrélation entre les adresses IP et le nom de domaine associé. »

Pour arriver à ce type d’adresse numérique, il vous est impératif de créer un nom de domaine propre à vous ou à votre organisation.
On appelle nom de domaine, le nom à deux composantes, dont la première est un nom correspondant au nom de l'organisation ou de l'entreprise, le second à la classification de domaine (.fr, .com, ...). Chaque machine d'un domaine est appelée hôte. Le nom d'hôte qui lui est attribué doit être unique dans le domaine considéré (le serveur web d'un domaine porte généralement le nom www).

FIN DE LA THEORIE.



Passons maintenant si vous le voulez bien à la création de votre propre nom de domaine et à la constitution de votre dossier d’hôte.
J’utilise à titre personnel le site www.dyndns.org, site de gestion de noms de domaines qui fournit également tous les utilitaires nécessaires à la bonne gestion de votre redirection dynamique.




Création d’un compte sur le site :

Cliquez sur l’onglet « ACCOUNT » puis « CREATE ACCOUNT » et introduisez vos données personnelles telles que votre identifiant (username)








Le site vous signifiera alors son acceptation ou son refus de créer votre compte.
La plupart du temps le refus viendra du fait que le nom du compte (Username) à déjà été réservé par une autre personne.
Dans un tel cas recommencez la procédure jusqu’au moment ou vous trouverez un nom d’utilisateur valide.




Dès que la confirmation apparaîtra sur votre écran, un e-mail de confirmation vous sera envoyé comprenant un lien cliquable afin de valider votre inscription.




Dès que vous aurez cliqué sur ce lien, votre compte aura officiellement été validé et sera d’ores et déjà fonctionnel.




Maintenant que votre compte est créé et activé vous devez vous « logger » sur le site en utilisant le nom d’utilisateur et le mot de passe que vous vous êtes créé précédemment.




Si vous ne vous êtes pas trompé, vous devriez voir apparaître sur votre page actuelle tous vos détails personnels tels qu’adresse e-mail, password ainsi que les options de compte.

C’est sur cette page que commence la création de votre nom de machine ou « host » (l’adresse DNS)




  Soto
  La suite >>
- Executé en 0.0631912 ms -
- 2 requetes au total -
- ©2003 Bernard Valencelle 'Benhur' -