voir les articles ►◄ Rubrique:
.:: HOTAS COUGAR Test 1 !!! ::.
Thursday 07 March 2002

Un matin Chronopost sonne à ma porte, un carton imposant accompagne le livreur !
Après une remontée des escaliers en douceur et afin de pas projeter dans le vide un carton de près de 10 kilos, j'arrive enfin sur une table robuste afin d'ouvrir la boite de pandore.
Le HOTAS COUGAR venait de rentrer dans ma vie !
Ma femme, à ce moment précis, savait qu'elle pouvait me considérer porté disparu, cloitré dans mon antre de simmer entrain de décortiquer la DOC et d'apprivoiser le félin.
le monde réel venait de s'arrêter, place à la combinaison anti G !

Pour avoir été utilisateur de nombreuses années du HOTAS Thrustmaster FLCS + TQS, c'est à la fois avec impatience et inquiétude que j'attendais de tester le descendant de cette lignée de pure race, j'ai nommé le COUGAR.
En plus d'être la réplique parfaite du HOTAS du F-16, (il ne manque plus que Falcon V), le COUGAR se présente comme le digne successeur du FLCS+TQS.
Il convient désormais de s'assurer de la parfaite identité de notre prétendu descendant.

L'emballage est parfait et le carton de toute beauté ! je crois même qu'on peut y deviner un logo C6 sur le coté ;).
Le logo de l'USAF est en bonne place et l'impact marketing n'est pas négligeable et gage de la qualité du produit.

Après avoir suivi les instructions à la lettre, sur Windows XP, il suffit d'inserer le CD du Cougar, d'installer les drivers, de rebooter par sécurité et le brancher SEULEMENT le HOTAS à cet instant !
Le TQS est branché sur le FLCS et le FLCS est branché sur un port USB !
Ca c'est la théorie (j'en vois déjà qui s'inquiètent) mais dans la pratique... et bien CA MARCHE !
Chrono en main, le COUGAR a été installé en moins de 2 minutes Chrono.
Un lancement rapide de IL2 et de Falcon 5 (mais non je plaisante !), ca fonctionne !
et le FLCS est déja calibré ! bizarre j'ai du louper un episode ? et bien non vous apprendrez que le COUGAR s'autocalibre même si on peut aussi le calibrer manuellement

Le but de cet article n'etant pas la programmation de COUGAR, je vous dis juste qu'avec la documentation j'ai réussi sans probléme à programmer et à assigner les touches.
Cette programmation est presque identique à l'ancienne génération mais beaucoup plus intuitive avec les divers assistants mis à votre disposition.
Les possibilités de programmation sont impressionnantes et vous n'en ferez jamais le tour !
Comme le manuel du COUGAR le précise, vous pourrez trouver la doc officielle francaise du COUGAR sur CHECK-SIX.
On pourra tout de même regretter (il faut l'avouer) qu'une documentation papier traduite en francais ne soit pas livrée avec. Par contre, une mini-documentation francaise pour l'installation est présente.

Des utilitaires sont livrés avec le COUGAR
FOXY, le sucesseur de FOXTWO ainsi que le panneau de configuration des axes du COUGAR.
FOXY est d'ailleurs livré avec une quantité impressionante de profils de configuration couvrant tous les simulateurs du marché !
Même des profils IL-2 sont livrés avec.
On ne peut que féliciter Thrustmaster et toutes les personnes du projet pour ainsi penser aux débutants ou à ceux qui veulent profiter du HOTAS en se jetant dès l'installation terminée, corps et âmes dans leur simu préféré.
Un seul mot messieurs BRAVO ! en plus d'un matériel de qualité, l'offre logiciel est de la même qualité.

La qualité de fabrication des COUGAR est robuste et la qualité de finition est impressionnante !
l'ancienne génération fait figure d'une copie plastique baclée, c'est pour vous dire la diffèrence !
Le HOTAS est fabriqué en métal ce qui contribue lors de la prise en main à penser manipuler le vrai HOTAS du F-16.
De plus les inscriptions en blanc conforme à la réalité, contribuent à l'immersion
Il est difficile de retranscire par ecrit cette sensation, mais je peus vous assurer que tout les autres joysticks connus, à coté, ne soutiendront jamais la comparaison.
D'ailleur L'USAF a retenu ces hotas pour leur simulateur.
Bien entendu faisons abstraction du prix pour le moment.
Qualité du métal, de la peinture et des caoutchous, nous sommes en présence de matériels professionnels vendus au grand public.

Ce qui attire l'oeil dèja sur le FLCS, c'est la plaque imposante sur laquelle on penserait qu'un autocollant collé à la va vite et laissant apparaitre des bulles d'air gache un peu la qualité générale.
il n'en est rien ! c'est juste le film plastique de protection de la plaque (présent sur la photo)
ouf... c'est un détail mais ca aurait été dommage.
On aurait aussi aimé le logo de l'USAF présent sur la boite ;)

Le FLCS du COUGAR se présente plus imposant et plus haut que son prédecesseur, le mouvement sur les axes est très dur et très déroutant pour les possesseurs de l'ancien FLCS.
Cette rigidité dans les axes assure une précision sans égale ! mais nécéssitera une période d'adaptation afin que le FLCS redeviennent le prolongement de votre bras.
Les possesseurs du FLCS F22 seront quand à eux moins surpris par la rigidité mais un peu quand même je pense !
Après quelques heures sous IL-2 j'ai mal au bras. (Crême pour le bras non livrée)

  Skypat
  La suite >>
- Executé en 0.1012640 ms -
- 2 requetes au total -
- ©2003 Bernard Valencelle 'Benhur' -