Mode nuit

DCS: JF-17 Thunder de Deka Ironworks

DCS: JF-17 Thunder de Deka Ironworks

La dernière mise a jour de la version « Open beta » nous a apporté le tout nouveau (et pas très connu)  JF-17 thunder   (proposé au prix de 69.99$)
Avion exotique (et sponsorisé) sorti de nul part ou vrai module « hardcore » la question se pose car la réalisation respire la qualité.
Nous en ferons une preview dés que ce dernier sera un poil plus avancé .

 

JF-17 Thunder de Deka Ironworks

Descriptif tiré de la newsletter de ED (merci à MarcSupilami pour la traduction)

Le JF-17 est un chasseur léger monomoteur, monoplace et multirôle développé conjointement par AVIC Chengdu et le Pakistan Aeronautical Complex (PAC). La conception du JF-17 « Thunder » s’est terminée le 31 mai 2002 avec un premier vol le 25 août 2003 et un premier avion livré aux forces aériennes pakistanaises (Pakistan Air Force… PAF 🙂) en 2007. Actuellement, plusieurs versions du JF-17 sont en service au Pakistan et au Myanmar. Plusieurs pays sont également intéressés par l’achat de cet avion de combat. Le 27 février 2019, le « Thunder » a résisté à l’épreuve du feu et a apporté à la PAF une première victoire notable.

Le « Thunder » est un chasseur spécifiquement conçu pour la PAF. Le développement initial de son prédécesseur remonte à 1985 : À cette époque, la PAF ne cherchait qu’un chasseur capable de remplacer le Shenyang J-6 (version chinoise du MiG-19), mais elle n’était pas satisfaite du J-7M (version chinoise du MiG-21) de Chengdu. Après plus d’une vingtaine années de développement, le « Thunder » sera à la fin radicalement différent du J-7M.

Le « Thunder » intègre une verrière bombée permettant une très bonne visibilité, des ailes précédées d’un apex important et une avionique de pointe : Le radar KLJ-7 offre une excellente capacité air-sol et la nacelle de visée WMD-7 permet au « Thunder » de rechercher ses cibles. Bien que le « Thunder » soit de petite taille, il s’agit quand même d’un des chasseurs les plus modernes de DCS World.

 

 

Caractéristiques principales du DCS: JF-17 «Thunder»:

  • modèle de vol non-linéaire multiaxe sur un corps rigide de haute fidélité et de qualité industrielle, reprenant les véritables coefficients aérodynamiques
  • modélisation à l’identique des commandes de vol électriques, avec pleine autorité dans l’axe longitudinal et l’augmentation de contrôle dans les axes latéraux et directionnels avec différents modes et reprise des règles de contrôle en cas de panne
  • extérieur très détaillé de l’avion : carlingue bosselée, peinture décolorée, traces d’huile et autres détails ; même la position de chaque rivet est fidèlement restituée
  • un poste de pilotage trois axes (6DoF) très détaillé. Trois écrans MFCD de grande taille avec une interface Mains sur Manche et Manette (3M – HOTAS) avancée vous aident à maîtriser l’avion… et le champ de bataille
  • sous-systèmes modélisés avec précision : systèmes de communication et de navigation ; systèmes de conduite de tir, de gestion des charges embarquées, de gestion électromécanique et de données environnementales ; cartouche DTC de mission ; systèmes d’autodéfense et d’alerte ; systèmes hydrauliques, pneumatiques et électriques ; Système de climatisation et d’apport en oxygène ; éclairage externe et du poste de pilotage ; commande du générateur électrique, effaceur des données sensibles, siège éjectable et combinaison anti-G
  • modélisation des pannes : le module comprend plus de deux cents pannes des systèmes embarqués et plus d’une centaine de zones de dégâts, couvrant près de cent systèmes embarqués ; les pannes en cascade entre systèmes sont également simulés
  • le radar KLJ-7 peut suivre dix cibles et en attaquer deux en même temps. Le KLJ-7 peut également rechercher et suivre des cibles de surface en déplacement (à terre ou en mer)
  • capacités avancées d’attaque à distance de sécurité, comprenant les bombes planantes LS-6 et GB-6, le missile antinavire C-802AKK et le missile contrôlé par opérateur (Man-In-the-Loop – MITL) CM-802AKG
  • la nacelle de visée WMD-7 peut être utilisée pour rechercher et suivre des cibles de surface, identifier des cibles aériennes et conduire les armes guidées par laser
  • système de guerre électronique avancé, incluant des systèmes de largage de paillettes et de leurres (OESP), une nacelle d’autoprotection KG-600 de brouillage pouvant localiser la source de rayonnement et un système d’alerte missile (MAWS) installé en queue de l’avion
  • la liaison de données embarquée prend en charge le partage de la situation tactique sur le champ de bataille entre les JF-17 et l’AWACS
  • sélection détaillée de conversations radio pour les interactions avec l’équipe au sol
  • configuration simple d’emploi au sein des options spéciales
  • capacité de ravitaillement en vol (prévu pour plus tard)
  • campagnes pour la JF-17 au sein du théâtre du Caucase (à définir)

On en parle sur le forum C6 

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :