Test Thrustmaster Flight Rudder pedals

16 ans ….

Oui, 16 ans, depuis le dernier palonnier signé Thrustmaster: l »Elite rudder ».
Et depuis tout ce temps Saitek et CH régnaient seuls sur ce segment « grand public ».

Avec la popularisation de la simulation spatiale (elite dangerous et Star citizen) et de la simulation « casual » (War thunder, world of warplanes) la tentation et le marché potentiel était trop alléchant et Thrustmaster s’est réveillé un jour en se disant :

-« Mais j’ai une gamme complète de périphériques de simulation mais pas de palonnier au catalogue. Et du coup je vends des sticks par wagon et j’envoie ensuite les clients vers la concurrence, c’est un peu con, non ???  »
Enfin j’image que c’est ce qui s’est passé car après tant d’années revoici Thustmaster dans la course avec son nouveau Flight Rudder Pedal.
Voyons voir ce que nous avons sous les pieds…

PS : le modèle testé dans cette review est un « set de pré-série » qui n’a pas présenté de défauts particuliers, une mise à jour de cette review sera faite (si necessaire) avec la version « boite » dès réception de cette dernière

Flight Rudder PedalsFlight Rudder Pedals

Premieres impressions:

Ce qui saute aux yeux dès l’ouverture de la boite est la petite taille du « palo ». Il est compact et bien moins large qu’un saitek Pro Flight Rudder ou qu’un Simped.
Il est presque entièrement en plastique, ce qui peut paraître un peu « cheap » au premier abord. Ses seules parties « métalliques » sont les rails en aluminium sur lesquels glissent les pédales (system SMART).
Il est rassurant d’avoir un système de glissières « métalliques » car les frottements et usures mécaniques sont les deux pires ennemis des palonniers. Le vieux RCS et même le récent Simped ont souffert à l’usage d’une usure parfois très forte des patins de frictions en plastiques.

Avec ce système SMART Thrustmaster nous promet un mouvement parfaitement lisse et après une période de test très significative le résultat est plutôt convaincant.
Coté gadget la butée basse des pédales est amovibles pour ceux qui préfèrent « piloter » du bout des pieds (position talons sur le sol).
Quant à l’usage  » simu voiture » il est pour moi peu confortable du moins sur une installation bureau/fauteuil standard.

Mais sur Checksix ce n’est pas ce qu’on lui demande …

Une histoire de famille :

le T16000M, la nouvelle throttle (dévoilée lors du 25 anniversaire) et le TFPR sont appelés à former le meilleur kit de milieu de gamme idéal pour la simulation, d’après Thrustmaster bien sûr !
Mais connaissant déjà le T16000 (testé sur C6) nous pouvons nous laisser aller à partager cet optimisme.

Si le prix de l’ensemble est bien étudié et que la throtlle confirme ces intentions, nous auront certainement là une solution très intéressante pour les simers voulant maitriser leur budget hardware.

le TFPR est compatible sur PC et PS4, il se connecte soit par USB (avec l’adaptateur fourni) soit directement sur le T.Flight Hotas 4.
Il est de plus reconnu nativement par TARGET le logiciel maison de Thrustmaster (installer la dernière version!!).
Vous pourrez ainsi l’inclure dans vos scripts ou fichiers de configuration, il est à noter que le mode directX n’a posé aucun problème sur les simus les plus utilisés:
– DCS
– Falcon4 BMS
– Battle of Stalingrad
– FSX ….


Place au chiffres :

largueur : 31 cm
profondeur : 34.5 cm
hauteur max : 19.5 cm
Pédales : 25 cm x 11 cm
Ecartement entre les deux pédales :5.5 cm
Course : 4.8cm
Course frein différentiel en bout de pédale : 4 cm
Poids : 1.5 kg

TFRP

• Intégration dans TARGET

1 of 2
6.7
Difficile compromis entre prix et qualité

The Good

  • Pas cher
  • Freins différentiels
  • Précis
  • Adapté aux bureaux

The Bad

  • Qualité de fabrication "cheap"
  • Point central peu marqué
  • Graissage des rails recommandé
  • Position des jambe resserrée
  • Inadapté aux cockpit
  • Pas de réglages de friction
5.8 Fabrication
6.3 Ergonomie
7 Fonctionnalités / precision
7.7 Prix

Leave a Reply