Test Thrustmaster Flight Rudder pedals

Tests en vol :

Les tests se sont déroulés sur un bureau classique assis, sur un fauteuil de bureau lui aussi très classique.
Dans cette configuration très répandue après une petite période d’acclimatation due à un écartement réduit par rapport à mon Simped, l’utilisation du TFRP s’est révélée confortable.

Axe « gouvernail »

Comme vous le verrez dans la vidéo le retour au centre est vif sans qu’il faille forcer pour faire bouger l’axe « gouvernail ».
le centre n’est pas marqué par un point dur, le franchir ou « décoller » de cette position se fait sans à-coup.
On peut maintenir une position très longtemps sans faiblir ou ressentir de gêne (compenser un vent de travers ou un couple important) .
Chose très pratique en hélico ou en warbird !

la mise en mouvement provoque un bruit de « friction plastique » audible mais rien de dramatique, il reste dans la norme de ses concurrents et Thrustmaster m’a confirmé que ce léger bruit (voir la vidéo) serait encore plus limité sur le modèle final.
Concernant la précision, le potentiomètre classique (pas de hall ici) fait bien son travail les 1024 valeurs d’échantillonnage sur la totalité de la course sont largement suffisantes pour obtenir une très bonne précision. Rien à reprocher de ce côté-là.
Il est précis dès le début de la plage de fonctionnement et je n’ai pas rencontré de deadzone, de résistance comme certains palonniers.
Le capteur comme le système de résistance sont linéaires (sans courbe appliquée).

le retour est plus « vigoureux » qu’un simped mais cela n’empêche en rien son utilisation pour les simulations d »hélico comme DCS, maintenir une position prolongée nedemande pas une cuisse de Jupiter et reste confortable à la longue.
(Maj)
 le palo n’a pas d index en son point central, la transition entre gauche est droit n est pas marqué par un point dur.
Il ne possède pas non plus de reglage de friction (qui il faut l avouer ne fonctionne pas très bien chez la concurrence )
Pour juger de la souplesse du retour au centre je vous invite à visionner la courte vidéo ci-dessous.

Axes freins différentiels

Autant je m’inquiétais peu sur le gouvernail autant les freins différentiels sont toujours le point faible des palonniers
Ici très bonne surprise pour un palonnier à moins de 100 euros.
Avec le TFRP on arrive vraiment à doser son freinage de façon précise, la course est suffisante et l’échantillonnage de 1024 par axe (comme pour l’axe gouvernail) est plus que suffisant.

Testé sous DCS avec le module M-2000C le TFRP a fait mieux en précision au freinage que le simped qu’il a remplacé durant le test.
Les personnes ayant ce module et pratiquant l’atterrissage de cette fameuse pelle à tarte me comprendront tant son envie à partir dans la verte au freinage est grande ….

la remarque est valable également pour les warbird dont certains ont tendance à devenir des patineuses sur glace.
Ici le TFRP m’a bien aidé à garder le contrôle de mon coucou à hélice peu docile.

Thrustmaster_TFRPThrustmaster_TFRPThrustmaster_TFRP

 

Conclusion

Annoncé à moins de 100 euros prix catalogue (sûrement moins sur certaines boutiques en ligne) il va sans aucun doute devenir le palonnier références des simers passionnés mais raisonables.
Niveau precision il parvient à prendre le dessus (et leur place sous le bureau) face à certains palonniers plus chers.
Nous surveillerons dans les mois à venir le système SMART que nous risquons de retrouver sur d’autres produits Thrustmaster (throttle) car certains modèles présentaient des défauts de graissage, a suivre donc..

Autant le look plastique un peu « cheap » et son faible empattement peuvent porter le flanc aux critiques autant les performances pures du « ptit palo TM » sont inégalées dans cette gamme de prix.
Son gabarit compact certainement rendu obligatoire par la nécessite de sortir un produit à ce tarif lui ferme cependant la porte de configurations installées dans certains cockpits.

Ces cockpits ou un manche central et/ou une console centrale obligent souvent à un écartement des pieds plus large, chose impossible avec le TFRP.
Son environement de prédilection sera donc les bureaux et les « deskpit ».

Mais patience (ou courage) pour les « piteurs » les plus pointus Tm nous promet à mots couverts (et sans annoncer de dates) un autre palonnier orienté hardcore simers …..

Pour conclure si vous cherchez un palonnier performant et abordable pour vos vols virtuels le TFRP est la meilleure solution car à moins de 100 euros
il arrive même a tacler la concurrence vendue presque 2 fois plus cher.
Sans aucuns doutes son bas prix tire la note de ce périphérique vers le haut

2 of 2
6.7
Difficile compromis entre prix et qualité

The Good

  • Pas cher
  • Freins différentiels
  • Précis
  • Adapté aux bureaux

The Bad

  • Qualité de fabrication "cheap"
  • Point central peu marqué
  • Graissage des rails recommandé
  • Position des jambe resserrée
  • Inadapté aux cockpit
  • Pas de réglages de friction
5.8 Fabrication
6.3 Ergonomie
7 Fonctionnalités / precision
7.7 Prix

Leave a Reply