Night mode

Preview Thrustmaster HOTAS Warthog

Preview Thrustmaster HOTAS  Warthog

 

Thrustmaster HOTAS  Warthog

 

Cela fait maintenant de longs mois que Thrustmaster entretient le buzz autour du successeur du célèbre Cougar. A part une brève apparition en marge de l’E3 et une preview de nos amis de SimHQ (disponible sur C6) rien n’avait vraiment filtré.

Et bien il est temps de vous en apprendre un peu plus sur le «Phacochère» traduction de Warthog, nom choisi par Thrustmaster pour le HOTAS devant assurer la succession du félin. .
Un nom approprié car le «warthog» tire de son homonyme volant, le Thunderbolt II A-10 son design et ses fonctionnalités. Apres le F16 c’est donc au tour du A-10 de devenir le modèle du prochain HOTAS haut de gamme Thrustmaster.

Le Warthog en est ici une réplique exacte.

Cliquez pour agrandir

Premiers coups d’oeil

Le Stick

Le design des sticks de l’US AIR FORCE ayant tendance a se «standardiser» c’est sans surprise que nous observons que le stick du Warthog ressemble a celui du Cougar.
Ressemble seulement car le stick a subi une cure de jeunesse: un nouveau design et des améliorations notables.
Le design est maintenant «Full conforme» au stick réel.

Le bouton S4 (languette verticale située sous le petit doigt) est une réplique de celui présent sur F-16, il est de plus amovible pour ceux voulant coller au plus prés de la réalité (il n’existe pas sur le vrai A-10).
Les HAT et les boutons ont également énormément gagné en qualité et fermeté. Le feeling et le toucher étant bien meilleurs!!

Descriptif technique du Stick :

Au total: 19 boutons + 1 HAT 8 direction “point of view” hat répartis comme suit:

  • 1 HAT 8 direction “point of view”: pour gérer les vues
  • 2 HAT 8 directions
  • 1 HAT 4 directions plus une fonction push button
  • 1 bouton trigger
  • 2 boutons poussoirs
  • 2 boutons «pinkie»

La technologie employé est basée sur une rotule en nylon et un capteur a effet HALL 3D.
Technologie Trustmaster H.E.A.RT : résolution du capteur: 16-bit (65536 x 65536 valeurs)
Cela a pour avantage d’offrir une rotation du stick totalement libérée de points durs et de ne pas souffrir (normalement) d’usures dans le temps, TM ayant visiblement tiré les leçons des problèmes de jeu du Cougar.
Le stick est «full Metal» ce qui en fait un superbe objet lourd et massif respirant la qualité.

Petite chose qui fera plaisir aux possesseurs de Cougar, les sticks des deux HOTAS sont interchangeables, seule la fonction push d’un HAT du warthog ne sera pas prise en compte sur le Cougar.
Grace au manche demontable compatible, les utilisateurs de mod Force ne donc jetteront pas leur Cougar.

La base du stick de forme cylindrique étant assez étroite TM a choisi de lui rajouter comme socle une lourde plaque rectangulaire afin lui assurer une parfaite stabilité, l’ensemble pesant tout de même 3 KG.
Cette plaque pourra être aisément être retirée pour facilité l’intégration du Stick dans un cockpit. (Voir video)

Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

La «Throttle»

La «Throttle» est la réplique de celle embarquée sur le A-10 avec en plus son panneau de commandes.
C’est donc une mannette des gaz bi-moteur comprenant deux axes indépendant pouvant se solidariser au moyen d‘un loquet situé sur le devant de la mannette.

Les deux axes bénéficient de la technologie H.E.A.R.T basée sur un capteur HALL 3D doté d’une résolution 14bits (16384 valeurs).
Chaque axe possède deux détentes, IDLE et la PC.
Elles se passent en soulevant les mannettes pour surmonter le cran bloquant (ce qui empêche les fausses manœuvres). (Voir vidéo)
La position IDLE renvoie une info de bouton (on/off) tandis que la PC renvoie une info d’axe.
Le cran de PC peut être facilement désactivé en retirant deux vis à la main et en inversant une simple pièce plastique.
De plus une molette de réglage de friction permet d’adapter la résistance à volonté.

La base a également bénéficié d’un soin particulier: des gravures au laser et un superbe rétro éclairage vert du plus bel effet. L’intensité de l’éclairage sera réglable dans les drivers ou via script.
Tout cela est visible sur la vidéo (sauf le backlight).

Descriptif technique de la throttle:

La base:

5 LED programmable 15 boutons + 1 roulette de TRIM

  • 1 roulette de TRIM
  • 2 boutons poussoirs
  • 5 interrupteurs 2 positions (2 permanent)
  • 2 interrupteurs 3 positions (1 momentané + 2 permanent)
  • 2 interrupteurs 3 positions (3 permanent)
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Les mannettes :

19 boutons au totall + 1 HAT/Souris avec bouton poussoir:

  • 1 HAT/Souris avec bouton poussoir techno «3D H.E.A.R.T
  • 1 HAT 4 directions
  • 1 HAT 4 directions avec bouton poussoir
  • 1 bouton poussoir
  • 1 interrupteurs 3 positions (momentané + 1 permanent)
  • 2 interrupteurs 3 positions (3 permanent)
  • 1 interrupteur 3 positions (1 momentané + 2 permanent)

Les boutons et HAT ont bénéficié de la même attention que ceux du stick: sensations très réalistes!
Les interrupteurs multi positions viennent tout droit du milieu professionnel TM ayant misé ici sur la qualité.
Seul petit regret la throttle n’est elle pas «FULL métal» mais en «nylon» recouverte de plaque en métal brossée et de plexi peint en noir, cela lui donne a mon avis un coté moins «classieux» que son somptueux joystick.

Comme une vidéo vaut mieux qu’un long exposé (cela viendra lors du test final) je vous invite a regarder celle ci-dessous.

T.A.R.G.E.TL’autre grande nouveauté sera T.A.R.G.E.T (Thrustmaster Advanced Programming Graphical EdiTor) le nouveau logiciel unifié de programmation des périphériques Thrustmaster.
Les anciens se rappellent de Foxy qui permettait d’exploiter le TM Cougar, et bien T.A.R.G.E.T fera de même avec le Warthog mais également avec d’autres périphériques TM tel que les MFD, le T16000 et le Cougar.
T.A.R.G.E.T offrira plusieurs interfaces: simplifiée, intermédiaire et script.
Chacun pourra donc utiliser l’interface qui lui convient le plus, donc pas d’inquiétudes à avoir pour les petits nouveaux, T.A.R.G.E.T s’adaptera à tout les niveaux.
Le soft étant encore en phase de développement nous en parlerons bien sur plus en longueur lors du test du Warthog.
 

T.A.R.G.E.T se base sur un nouveau langage de programmation très très puissant permettant presque toutes les combinaisons. Ce langage à base de script pourra évoluer au gré des fonctions souhaitées par les simmers.
Le script obtenu (en mode avancé) sera ensuite compilé par le logiciel pour créer une «device virtuelle» regroupant les fonctions et axes choisis. Ceci dans le but de passer outre la limitation du nombre de boutons de DirectX sous Windows.
Il sera ainsi possible de créer un périphérique comprenant par exemple un Warthog et plusieurs MFD au sein du même script et qui pourront ainsi interagir entre eux.
Cela ouvre des possibilités très poussées.

Thrustmaster se prépare à frapper un gros coup dans le monde des HOTAS.
Par la qualité de son produit mais également au niveau timing parfait, la sortie prochaine de DCS/A-10C qui profitera nativement du Warthog risque de rendre le couple Warthog + MFD vite indispensable.

Il devrait normalement être disponible avant la fin de l’année (voir avant) au prix annoncé de 399 Euros .
Nous vous en dirons bien sur plus lors du test final sur checksix!

Bon vols a tous.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.