Test du « JOYSTICK/HOTAS Table Mount » de Monstertech.de

 

Test du « JOYSTICK/HOTAS Table Mount » de Monstertech.de

06/03/2016

Tous ceux qui ont essayé un cockpit apprécient immédiatement le confort que cette configuration apporte. Gain de confort, fatigue moindre, une position des commandes plus réaliste renforce l’immersion et le plaisir de jeu. Problème, tout le monde ne possède pas la place, le budget ou « l’environnement familial » (pour rester politiquement correct) compatible avec une installation occupant plusieurs mètres carrés.

Monstertech.de nous propose donc une solution alternative qui permet de rapporter vos commandes à hauteur réaliste mais surtout démontables en quelques secondes. De cette manière, il est possible d’allier toute la finesse du Design Suédois et confort de pilotage.

La solution n’est pas nouvelle, on trouvait, il y a quelques années un système similaire. Malheureusement, ces accessoires ne sont plus fabriqués. On en avait parlé ici .
J’ai continué d’utiliser les Joyloc jusqu’à l’arrivée d’une paire de JOYSTICK/HOTAS TABLE MOUNT.

Le site Monstertech

monstertech imonstertech

Compatibilité :

Les TABLE MOUNT sont donc des supports pour vos hotas (Throttle et Joystick) ou shifter de boite de vitesse et tout autre contrôleur que vous souhaitez fixer temporairement au bureau.
Si ces TABLE MOUNT ont le même objectif que les Joyloc, la réalisation, l’approche et les matériaux sont ici totalement différents. La ou les Joyloc étaient un ensemble de tôles pliée et soudées, ici c’est un assemblage de profilé aluminium et de divers accessoires « qualité industrielle ».
Ce choix permet une certaine modularité du système tout en offrant des parties optimisées la ou les Joyloc étaient « universels ». Il conviendra donc, lors de la commande, de sélectionner les plaques adaptées au hotas que l’on possède.

Sont proposés:
CH Fight/Combatstick
CH Pro-Throttle
Logitech G940 Stick/throttle
Saitek X-52 Stick/Throttle
Saitek X-55 Stick/Throttle
Thrustmaster Cougar Stick/Throttle
Thrustmaster T-16000-M
Thrustmaster Warthog Stick/Throttle
VBK Black Mamba

*Ou custom sur demande

monstertech

Au déballage (un simple carton mais tout y est bien protégé), on peut être surpris par le coté massif de chaque support. La finition est parfaite tout en restant « basique » : une simple anodisation.

• Il sera nécessaire d’assembler les plaques « support » (2 vis Allen surdimensionnées). Ces plaques sont parfaitement adaptées à l’encombrement du contrôleur que vous avez choisi. Les vis nécessaires à l’immobilisation des contrôleurs sont fournies (quand le contrôleur propose des moyens de fixation…).

• Les profilés sont utilisés comme armature principale, leur section est conséquente (80x40mm).

• Divers éléments indispensables au bon fonctionnement du système sont vissés directement dans le profilé ou coulissent le long de ce dernier. Un serrage de quelques vis permettant une immobilisation.

• Les diverses plaque d’aluminium font tout de même 6 mm d’épaisseur pour offrir une rigidité certaine.

• Le fabricant fournit les caches afin de finir d’habiller les profilés une fois ces derniers réglés (le souci du détail en quelque sorte).

Fixation

Le gros + de ce système : la fixation au bureau se fait avec l’aide d’une « sauterelle », une sorte de levier qui vient pincer en force le plateau du bureau afin d’immobiliser l’ensemble. L’opération prend moins de 5 secondes. Le système permet une fixation sur des tables allant jusqu’à 10 cm d’épaisseur.

Pour le premier montage, je vous conseille de ne pas assembler les plaques et de se concentrer avant tout sur le réglage « de la pince ».
En comparaison aux Joyloc, ce choix est plus rapide et confortable mais est il aussi efficace que les 2 vis + plaque inférieure que proposait les Joyloc ?
La réponse est non, pour diverses raisons.
En fait, ce n’est pas un problème de manque d’efficacité du pincement mais plutôt du manque de surface de contrainte.
Les Joyloc sont plus larges et offre 2 grandes surfaces de contact + 2 points de serrage. Ici, nous avons 2 points de contact, mais une surface d’application bien plus restreinte (au moins 2/3 de moins que les Joyloc).

Si l’effet rebond vertical (plongeoir) est quasi nul (en fait il correspond à l’élasticité du plateau bureau), l’immobilisation en latéral est moins efficace : on constate une faible oscillation de quelques degrés. Sur la Throttle, cela n’a aucune importance, cependant si vous avez tendance à être brutal avec le joystick et arriver en force sur les butées de l’axe de roulis, sur la durée vous risquez de faire reculer petit à petit le « table mount ».

Heureusement, il est possible de remédier à ce petit défaut de diverses façons.
La première consiste à bien régler la sauterelle. Il conviendra de vraiment bien serrer les 4 vis de liaison avec le profilé. Le réglage fin (sur quelques mm) sera effectué via l’ajustement de la « tête ». Si malgré un bon réglage de pression vous souffrez du phénomène de recul, l’ajout d’une butée sous le bureau solutionnera tout problème de glissement éventuel

Exemple de butée ICI : Plan à imprimer Echelle 1

Une vidéo « corporate » vous montrant la fabrication de l’ensemble (vous pouvez passer les 2 premieres minutes en allemand)

Une fois la fixation réglée, vous pouvez passer à la phase d’assemblage des plaques sur les Bras.
Cela se fait par le biais de 2 vis Allen. Il est possible de régler la hauteur des plaques de vos contrôleurs, sur une vingtaine de cm, un vrai plus pour le confort.

Les différentes plaques sont pré percés et tiennent compte des points de fixation et des dimensions de vos contrôleurs. Sur le Joystick du Thrustmaster Warthog, il est aussi possible de pivoter la base pour plus de confort. La fixation se fait à l’aide de vis et écrous si nécessaire/possible.
Sur ma version de plaque Warthog, le joystick se trouve un peu trop en arrière comparé à la position de la Throttle.
Cela oblige à s’éloigner un peu plus du bureau (Dossier de la chaise à 55cm du bord du bureau pour une personne d’1.7 mètre), ce qui est dommage. Le fabricant a dors est déjà prévu de raccourcir cette plaque de quelques cm afin d’optimiser le confort lors des prochaine productions.

Ceux qui souhaitent piloter avec le manche en position centrale apprécieront également. Une plaque encore plus courte pour ceux qui utilisent un mod  à jauge de contrainte ou le débattement du manche est quasi nul est également envisagée, preuve de la bonne volonté du fabricant.
La ou les « Table Mount » semblaient imposants lors du déballage, ils se révèlent assez discret une fois en place et équipé de leurs contrôleurs respectif.
Une vraie réussite malgré la rusticité des matériaux. L’encombrement en position de jeu ou pour le rangement est optimisé au maximum.

A noter que le fabricant propose à la vente les clefs Allen nécessaires (5 et 6mm). Je vous recommande fortement leur achat, elles sont de très bonne qualité et de grande taille ce qui permet d’accéder facilement à certaines vis.

Mise à jour du 03/10/2016

Monstertech fait évoluer ses produits. Le patin en caoutchouc destiné à limiter les glissements de la pince sur le bureau est remplacé par un patin moins épais (donc moins d’élasticité) mais offrant une adhérence légèrement supérieure. Le clamp est donc désormais mieux immobilisé avec moins de mouvements parasites liés à l’épaisseur du patin.

Six mois plus tard, les Table Mount sont toujours aussi plaisant à utiliser sans montrer le moindre signe de faiblesse.

 

 

7.9
Cher mais pratique

The Good

  • Les matériaux employés sont irréprochables
  • La rapidité/simplicité d’assemblage optimal (quelles vis)
  • Encombrement optimisé
  • Les possibilités de custom, la société est à l’écoute

The Bad

  • Le prix (mais il s’oubliera au fil des années)
  • La fixation pas 100% efficace si vous êtes brutal avec votre joystick (solutionnable, voir texte)
  • Absence de manuel ou de procédure de réglage.
9.5 Fabrication
7.6 Ergonomie
9.5 Fonctionnalités / precision
5 Prix

Leave a Reply